Versets Bibliques

10 Passages bibliques sur la brièveté de la vie

Ecrit par Aisha

Une pensée m’a accompagnée tout au long de cette semaine, c’est la pensée de l’éternité et la brièveté de la vie. Le temps est court, bien-aimé. Il nous reste peu de temps à passer sur la terre. Le compteur s’égrène tout doucement et chaque seconde qui passe nous rapproche du jour où Dieu dira : « Rideau ! » sur nos vies et où nous passerons de l’autre côté.

Je voudrais interpeller chacun de nous ce matin et nous encourager à racheter le temps et à utiliser les jours qui nous restent avec sagesse, sachant que nous devrons en rendre compte à Dieu !

Jeune homme, réjouis-toi dans ta jeunesse, livre ton cœur à la joie pendant les jours de ta jeunesse, marche dans les voies de ton cœur et selon les regards de tes yeux ; mais sache que pour tout cela Dieu t’appellera en jugement. (Ecclésiaste 11 :9,10)

Les auteurs de la Bible décrivent la vanité de nos jours ou la brièveté de la vie en comparant la durée de nos vies sur la terre à de l’herbe, à une vapeur, à la largeur d’une main, à un souffle, ou à un songe.

 10 Passages bibliques sur la brièveté de la vie

L’homme! ses jours sont comme l’herbe, Il fleurit comme la fleur des champs. (Psaume 103:15)

Voici, tu as donné à mes jours la largeur de la main, Et ma vie est comme un rien devant toi. Oui, tout homme debout n’est qu’un souffle. -Pause. Oui, l’homme se promène comme une ombre, Il s’agite vainement; Il amasse, et il ne sait qui recueillera. (Psaume 39 :5-6)

Tu les emportes, semblables à un songe, Qui, le matin, passe comme l’herbe: Elle fleurit le matin, et elle passe, on la coupe le soir, et elle sèche. (Psaume 90 :5-6)

L’homme né de la femme! Sa vie est courte, sans cesse agitée. Il naît, il est coupé comme une fleur; Il fuit et disparaît comme une ombre. (Job 14 :1-2)

Alors la gloire de l’Eternel sera révélée, Et au même instant toute chair la verra; Car la bouche de l’Eternel a parlé. Une voix dit: Crie! -Et il répond: Que crierai-je? Toute chair est comme l’herbe, Et tout son éclat comme la fleur des champs. L’herbe sèche, la fleur tombe, Quand le vent de l’Eternel souffle dessus. -Certainement le peuple est comme l’herbe: L’herbe sèche, la fleur tombe; Mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement. (Ésaïe 40:5-8)

Voici ce que je dis, frères, c’est que le temps est court; que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n’en ayant pas, ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas, et ceux qui usent du monde comme n’en usant pas, car la figure de ce monde passe. Or, je voudrais que vous fussiez sans inquiétude. Celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur; et celui qui est marié s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme. (1 Corinthiens 7 :29-33)

Que le riche, au contraire, se glorifie de son humiliation; car il passera comme la fleur de l’herbe. (Jacques 1:10)

Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. (1 Jean 2:17)

J’ai reconnu qu’il n’y a de bonheur pour eux qu’à se réjouir et à se donner du bien-être pendant leur vie; mais que, si un homme mange et boit et jouit du bien-être au milieu de tout son travail, c’est là un don de Dieu. (Ecclésiaste 3 :12-13)

Enseigne-nous à bien compter nos jours, Afin que nous appliquions notre coeur à la sagesse. (Psaume 90 :12)

La vie est courte. Méditer sur la brièveté de la vie encourage à rechercher la sagesse. Garder notre transition imminente vers l’éternité bien en vue, aide à relativiser les souffrances et les challenges du temps présent, à se dégager des distractions de ce monde et à mieux se préparer à la rencontre de son Dieu.

Une prière pour aujourd’hui: Comme Moise, ma prière ce matin pour chacun de nous c’est : Seigneur, enseigne-nous à bien compter nos jours, afin que nous appliquions notre coeur à la sagesse. Dépose dans nos cœurs la perspective de l’éternité, la révélation de la brièveté de nos jours, afin que nous ayons de la sagesse pour te donner la place qui Te revient dans nos vies pendant que nous pouvons encore le faire. Aide-nous Seigneur. Au nom de Jésus. Amen

Que Dieu vous bénisse !


 Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Rejoignez-moi sur Facebook | Twitter | Youtube

Partager, c'est aimer

Au sujet de l'auteur

Aisha

Blogueuse, auteure de moncouplemesrelations.com et de faveurdivine.com, et fondatrice de CAP GRACE ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

4 Commentaires

  • Merci pour ce rappel et l’éveil. Face à un mort, on pense à notre durée de vie sinon à notre tour. Mais après l’enterrement on oublie tout et on recommence comme bon semble en oubliant qu’on sait à quelles seconde, minute, heure ou jour cela pourrait arriver. Merci pour la sonnette d’alarme ma sœur. Que Dieu bénisse et fortifie richement le son de cette sonnette. Merci

  • Bonjour ma Soeur, merci beaucoup de nous la rappeler, absorbés que nous sommes par les feux de l’action, la brièveté de cette vie pour rajuster ainsi nos regards sur la vie éternelle. Que Dieu vous bénisse encore plus. Merci aussi pour tous les envois précédents!

%d blogueurs aiment cette page :