Ministère Onction

Partager l’onction pour en recevoir plus

Ecrit par Aisha B.

Nous terminons aujourd’hui notre série sur le thème : Comment avoir constamment une onction fraîche sur ma vie, une série d’articles qui compile des notes d’un enseignement du Pasteur Claudio Freidzon qui nous montre comment garder l’onction. On a déjà vu 4 clés importantes pour avoir constamment une onction fraîche dans sa vie: le renouvellement ses pensées, la consécration, l’obéissance et l’importance de passer du temps avec Dieu.

Pour donner plus, il faut passer plus de temps dans la présence de Dieu. Click To Tweet

Aujourd’hui nous allons voir une dernière clé importante pour entretenir la fraîcheur de l’onction sur notre vie.

Texte de base

Elie lui dit : Ne crains point, rentre, fais comme tu as dit. Seulement, prépare-moi d’abord avec cela un petit gâteau, et tu me l’apporteras; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. (1 Rois 17 :13)

Partagez l’onction

La 5e clé que vous apprendre à pratiquer pour maintenir un flux d’onction fraîche sur votre vie, c’est de partager l’onction que vous avez reçue.

Elie et Elisée n’avaient pas seulement des noms similaires. Ils avaient aussi des ministères similaires. Dans 2 Rois, on voit qu’Elisée a aussi accompli un miracle de provision pour une veuve. Dans ce cas de figure, il s’agissait de la veuve d’un prophète.  Son mari craignait Dieu, mais il était décédé, laissant des dettes à payer. Comme elle n’avait pas les moyens de payer, le créancier voulait prendre ses deux fils comme esclaves. Quand Élisée lui a demandé ce qu’elle avait dans sa maison, elle lui a répondu : « Ta servante n’a rien du tout à la maison qu’un vase d’huile. » (2 Rois 4: 2).

Elisée a donné des instructions à la veuve concernant le vase d’huile – mais ses instructions semblaient étranges et un peu ridicules: «Va demander au dehors des vases chez tous tes voisins, des vases vides, et n’en demande pas un petit nombre. Quand tu seras rentrée, tu fermeras la porte sur toi et sur tes enfants; tu verseras dans tous ces vases, et tu mettras de côté ceux qui seront pleins.» (versets 3-4).

Demander de l’huile plutôt que les vases au voisin m’aurait semblé un peu plus logique. L’huile était précieuse et vendable et aurait donc pu fournir de l’argent pour payer le créancier, alors que les vases avaient très peu de valeur.

Mais Elisée lui a ordonné de demander des vases!

Nous devons partager l’onction pour qu’elle ne s’éteigne pas. Click To Tweet

Tant de croyants passent leur temps à prier pour plus d’onction, plus d’huile. Mais Dieu leur dit: « Ne demande pas d’huile, demande plus de vases. Tant qu’il y aura des vases, je déverserai plus d’huile, et l’huile de mon onction ne cessera jamais de couler. »

La Parole nous rapporte que les vases de la veuve se sont remplis d’huile. Les fils continuaient d’apporter des vases, et au lieu de s’assécher, l’huile continuait à couler, remplissant de plus en plus de vases. L’huile a cessé de couler à partir du moment où il n’y avait plus de vases à remplir.

L’huile de l’onction cessera lorsque vous cesserez de trouver des vases avec lesquels partager vos bénédictions. Tant qu’il y aura de nouveaux vases pour contenir l’huile du Saint-Esprit, l’onction continuera à couler.

Les vases à remplir

Les vases vides, ce sont les personnes qui sont autour de vous – à la maison, au travail, dans votre quartier, à école. Ils sont dans le besoin, manquant de toutes ces choses que seul Jésus-Christ peut produire dans la vie des gens. Deux choses se passeront quand vous les bénirez. Ils seront remplis, et votre huile continuera à couler. Rappelez-vous que bénir ceux qui sont proches de vous n’est que le commencement. Dieu s’attend à cela, mais Il veut aussi que votre influence atteigne les extrémités de la terre.

Les vases dont la veuve avait besoin avaient trois caractéristiques:

  • ils devaient être empruntés aux voisins,
  • ils devaient être vides,
  • ils ne devaient pas être « en petit nombre» (v. 3).

Si vous demandez des vases et pas juste de l’huile, Dieu vous enverra des gens à qui vous allez pouvoir rendre ministère et que vous allez pouvoir bénir. Tout à coup, vous commencerez à les voir d’une nouvelle façon. Le Saint-Esprit vous montrera des besoins qui sont profondément ancrés dans leurs cœurs. Vous serez alors capable de leur rendre ministère d’une manière spécifique, l’onction vous accompagnera et augmentera en vous.

L’huile a cessé de couler quand il n’y avait plus de vases à remplir.

Le Potier vous a formé et a fait de vous un vase. Vous bénirez les gens autour de vous lorsque vous serez rempli de l’huile de l’Esprit. Si vous vous sentez aussi désespéré que la veuve de Sarepta, ne laissez pas votre vie spirituelle mourir, mais ouvrez-vous pour recevoir une onction nouvelle.

Si vous avez demandé de l’huile, vous avez déjà reçu l’onction de Dieu. Demandez maintenant des vases et partagez l’huile avec eux.

Amen?

Demeurez abondamment bénis!


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Rejoignez-moi sur Facebook | Twitter | Youtube | Google+ !

Partager, c'est aimer
  • 28
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    29
    Partages

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-developer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

2 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :