La Clé d'une Vie Abondante

Ecrit par Aisha B.

vie abondanteJe suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Jean 15:5

Il n’est nécessaire de lutter pour manifester la vie divine et vivre une vie qui honore Dieu. En effet, Christ est venu sur la terre, est mort, ressuscité et nous a rachetés, afin de nous donner Sa perfection, Sa vie…Sa vie est mienne. Sa vie est vôtre si vous la désirez. Recevez-la… Tout simplement!

En acceptant Christ comme votre Seigneur et Sauveur personnel, vous avez été uni à Lui. Vous êtes maintenant marié à Christ. Vous êtes en Lui. Gardez vos yeux fixés sur Lui uniquement. Approchez-vous de Lui. Communiez avec Lui, exclusivement. Et Il vous donnera Sa vie et vous porterez Son fruit en abondance.

Dieu n’attend pas de nous que nous fassions des choses pour Lui. Dieu veut que nous soyions ouvriers avec Lui tout en dépendant totalement de Lui, car sans Lui nous ne pouvons rien faire!

Abandonnons-nous donc à Lui et recevons de Lui la grâce pour manfester Sa vie durant le temps qu’il nous reste à vivre sur la terre!

J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. – Galates 2:20

Aisha


Vous aimez mes méditations? Abonnez-vous dès aujourd’hui sur ma page Facebook, sur Twitter ou sur Youtube ou cliquez sur suivre, puis saisissez votre adresse e-mail pour être informé(e) des nouvelles publications!

Partager, c'est aimer
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-designer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :