Encouragement Finances

La puissance du contentement

Ecrit par Aisha B.

L’avidité est une œuvre de la chair qui conduit beaucoup de gens à l’endettement. Or celui qui emprunte se met sous la coupe de son créancier, devient serviteur, esclave de celui qui lui prête !!! (Proverbes 22:7)

Pour vaincre l’avidité, ainsi que l’endettement chronique et la pauvreté qui en résultent, il faut développer le contentement. Il faut méditer sur ce que le Seigneur dit dans sa Parole sur le contentement et renouveler ses pensées, de manière à les accorder à la pensée de Dieu.

En fait, vivre dans le contentement, c’est mettre sa confiance en Dieu et non dans les richesses matérielles. C’est réaliser que Dieu est notre source; source de bonheur, de paix, de joie, de sécurité.

Certaines personnes pensent qu’ils seront plus heureux s’ils ont plus d’argent; ou que lorsqu’ils auront plus d’argent, ils seront plus heureux, plus épanouis. Et ça c’est très dangereux. C’est une forme d’idolâtrie. Dieu est notre source. Dieu veut nous donner abondamment afin que nous ne manquions de rien et devenions une source de bénédictions pour les autres.

Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. (3 Jean 1:2)

Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. (Colossiens 2:10)

Une des caractéristiques du royaume de Dieu, c’est la richesse, l’abondance à tous égards:

  • Spirituellement : en Christ, nous avons été bénis de toutes les bénédictions spirituelles que le ciel contient. (Ephésiens 1:3). Dieu veut que nous vivions quotidiennement dans l’abondance : de justice, de grâce, de pardon, d’amour, de force ou puissance…
  • Emotionnellement : Dieu veut que nos âmes soient dans la plénitude de joie, de paix…
  • Physiquement : Dieu veut que nous expérimentions la santé dans notre corps; car par Ses meurtrissures, nous sommes guéris.
  • Financièrement : Dieu veut pourvoir abondamment à tous nos besoins et nous faire quitter de la dimension du moins qu’assez, à la dimension du plus qu’assez.
  • Etc.

C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement; car nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter; si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. (1 Timothée 6:6-8)

Beaucoup de gens pensent à tort que vivre dans le contentement, c’est accepter l’état de pauvreté spirituelle, émotionnelle, financière dans laquelle on est. Mais ça, c’est un mensonge de l’ennemi, une forteresse qu’il faut renverser pour expérimenter l’abondance que Dieu a prévue pour nous.

Que signifie vivre dans le contentement ?

Vivre dans le contentement, ce n’est pas vivre dans la pauvreté et le manque. Le mot grec traduit par contentement (Autarkeia) est un mot qui signifie: parfaite condition de vie, sans besoin d’aide ou de support; suffisance en ce qui concerne les nécessités de la vie. Le mot contentement peut être associé au mot suffisance, pas au mot manque.

Être dans le contentement, c’est accorder ses pensées à celles de Dieu. C’est accepter, embrasser sans réserve ce que Dieu dit au sujet de nos finances, de notre bien-être et de tous les autres domaines de notre vie. Être dans le contentement, c’est choisir d’entrer dans le repos de Dieu… C’est choisir de s’appuyer complètement sur Lui, sur Sa Parole.

Vivre dans le contentement, c’est entretenir la pensée de la toute suffisance de Dieu. Click To Tweet

C’est entretenir en nous cette pensée qu’en Dieu, nous sommes permanemment dans l’abondance et ne manquons de rien; de sorte qu’indépendamment de nos circonstances extérieures (travail ou chômage, compte bancaire rempli ou vide), nous soyons pleins de confiance, de joie et de paix en Christ. Amen? Vivre dans le contentement protège des ravages de la cupidité, qui est une forme d’idolâtrie.

Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. (Colossiens 3 :1-2)

Il nous faut réaliser que nous appartenons désormais au Royaume de Dieu et plus à ce monde. Avoir cela à l’esprit nous libère de la convoitise et de l’avidité qui rend les personnes de ce monde esclaves. Savoir que nous appartenons au Royaume de Dieu nous donne la capacité de nous contenter de choses basiques comme la nourriture et le vêtement ; nous permettant de focaliser nos efforts, nos talents et nos trésors sur tout ce qui favorise l’avancement du Royaume de Dieu – désormais le nôtre, en Christ. Fixer nos regards sur les choses d’en-haut nous permet de jouir pleinement des trésors du royaume de Dieu.

Donc, vivre dans le contentement, c’est accepter une fois pour toutes que nous nous sommes passés du royaume des ténèbres (de la pauvreté) au royaume de Dieu (dans lequel rien ne manque). C’est accepter que notre bien-être dépend du Roi des rois, et que la provision ne nous fera plus jamais défaut parce que nous sommes en Christ. Nous faisons partie de la famille de Dieu et vivons désormais de la table du Rois des rois.

Vivre dans le contentement, ce n’est pas vivre dans la pauvreté. En fait, c’est vivre dans la foi en la capacité de Dieu à pourvoir à tous nos besoins; => ce qui active la manifestation de cette provision divine dans le naturel.

En fait, le contentement est une des lois du royaume qui gouverne la provision divine et la manifestation de l’abondance du royaume dans nos vies. Je n’ai jamais compris les choses de cette façon et je bénis vraiment le Saint-Esprit pour ces explications.

Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre. (2 Corinthiens 9 : 8)

Rien ne nous manque en Christ. En Lui, nous avons TOUT, pleinement. Click To Tweet

Malheureusement, beaucoup de gens sont chrétiens, appartiennent au royaume de Dieu mais n’ont jamais renouvelé leurs pensées au sujet de la richesse et de l’abondance. Dans leurs pensées, ils sont pauvres et manquent de tout. Voilà pourquoi la richesse de Dieu (abondance et plénitude qui est en Dieu), qui est pourtant en eux, ne manifeste jamais dans leur vie quotidienne.

C’est un sujet sur lequel Dieu m’a interpellée. Il m’a dit: “entretiens la pensée de l’abondance et de l’illimité parce qu’en Moi, il n’y a ni limite, ni manque.” C’est ce sur quoi j’ai donc décidé de focaliser mes pensées cette année!

Je prie que cela soit aussi votre partage afin que vous entriez dans la plénitude et l’abondance que Dieu a pour vous, dans tous les domaines de votre vie, au nom de Jésus.

Amen?


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Rejoignez-moi sur Facebook | Twitter | Youtube | Google+ !

Partager, c'est aimer
  • 42
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    45
    Partages

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-developer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

11 Commentaires

  • Pour ma part, il y a une différence entre suffisance et abondance.
    L’abondance est plus grande que la suffisance.
    Dieu ne veut pas que j’ai le minimum. Il désire le maximum pour moi.
    Tant au niveau spirituel qu’au niveau naturel.
    Mon Dieu est très riche. Son désir est que j’ai plus que le nécessaire.

    Mes richesses sont pour les autres, car je veux être une source de bénédictions.

    Voilà mon point de vue personnel.
    Sois bénie, ma soeur!

  • Alléluia! J’entre dans le repos de Dieu, c’est Dieu Lui-même qui pourvoit. Merci Seigneur, Tu es ma source, Tu es ma vie. J’ai foi en Toi et je Te rends la gloire, Seigneur! Merci ma soeur Aicha pour ces paroles bénies qui me fortfient, m’édifient dans ma marche avec Jésus. Soyez abondamment bénie et soyez toujours remplie de la grâce de Dieu, ma soeur.

  • Bonjour ma soeur,
    Merci de nous faire partager tes édifications spirituelles, depuis que je te lis ma compréhension pour les choses matérielles que tu explique selon la bible ne font que renforcer ma confiance en Dieu et de lire et comprendre la bible. Encore merci et que Dieu te garde et t’inspire tous les jours.
    Sois bénie.
    Ibrahim

  • Nous ne nous appartenons plus. Nous sommes à Christ qui nous a rachetés par sa vie à la croix. De ce fait, nous ne faisons plus partie de ce système humain qui ne pense qu’à satisfaire la chair. Soyons dans le contentement pour glorifier notre Dieu.Il est venu sur terre sans chercher à s’enrichir.Il est notre modèle de vie.N’oublions pas que nous ne sommes que passager !

  • aisha , que leternel te benisse abondamment , j’aime l’article que tu as ecrit sur le contentement
    cela ouvre mes yeux sur la provision divine
    que dieu te comble d’intelligence et de grace
    amen

%d blogueurs aiment cette page :