Témoignage

Le témoignage du Pasteur Samuel Peterschmitt m’a marquée!

Ecrit par Aisha

Cette semaine, j’ai écouté le témoignage du Pasteur Samuel Peterschmitt de la Porte Ouverte de Mulhouse qui a été guéri du coronavirus. J’ai été marquée par la simplicité avec laquelle il l’a partagé et j’ai hâte d’écouter le témoignage plus complet qu’il partagera avec l’église de Mulhouse. 

C’est un homme de Dieu, un Père pour beaucoup, qui a eu beaucoup de défis et il partage son témoignage avec une authenticité rare chez les hommes de Dieu aujourd’hui, en particulier dans la Francophonie.

Les points qui m’ont particulièrement inspirée dans son message ce sont : l’humilité, et l’importance de s’abandonner totalement à Dieu.

Dieu voulant, on partagera quelques réflexions sur l’humilité dans de prochains articles.

Extraits du témoignage de Pasteur Samuel Peterschmitt

Je vous partage quelques extraits qui m’ont interpellée. 

“Je vais être honnête il y a des moments où j’étais tellement mal que je ne pouvais même plus prier, même plus lire ma Bible. C’est là que j’ai pris conscience d’à quel point la foi n’est pas seulement cette théologie où on proclame qu’on est fort, où on va de l’avant, c’est aussi dans la faiblesse qu’elle se manifeste.”

[…]

J’ai vu la nuit où Dieu m’a relevé, que ce n’était pas le résultat de cette manifestation d’une foi comme on l’entend qui est parfois arrogante. Non elle est cette foi qui nous rend dépendant de Lui, entièrement dépendant. Il y a une approche de la foi aujourd’hui qui me semble présomptueuse et qui pour moi est clairement le résultat d’un manque de connaissance de qui est Dieu. J’ai l’impression d’avoir vécu une deuxième nouvelle naissance, de connaître Dieu tellement différemment. J’ai découvert Dieu dans une autre dimension. 

[…]

Il nous faut revenir à beaucoup d’humilité… Nous avons été trop souvent présomptueux, nous parlons de Dieu comme si nous l’avions étudié, comme si nous en avions fait le tour, alors que c’est Lui qui nous connaît. Nous sommes très peu de choses, il nous faut revenir à beaucoup d’humilité.

[…]

Je suis tellement malheureux après ce temps de réaliser à quel point on a fait de Dieu juste celui qui bénit, juste celui qui donne, juste celui à qui on s’intéresse parce qu’il donne. On a fait de Dieu finalement notre serviteur et nous n’avons pas la crainte de Dieu. La crainte de l’éternel, la sainteté de Dieu, a disparu de l’église

[…]

Jésus a dit « Heureux les pauvres d’esprit », en d’autres termes heureux ceux qui se savent dépendants de Lui, heureux ceux qui savent qu’ils ne savent rien, heureux ceux qui savent que chaque jour ils ont besoin de Lui, heureux ceux qui ne sont pas assis dans leurs certitudes et sur leur trône de savoir, heureux sont ils car le royaume de Dieu est à eux. Ça m’a explosé à la figure.

Il nous faut réapprendre à connaître Dieu, il nous faut le découvrir dans une toute autre dimension, il nous faut revenir à l’humilité.

[…]

Je crois la chose suivante je ne crois pas que c’est la fin, je ne crois pas que c’est l’apocalypse. […] C’est un signe de la fin des temps mais ce n’est pas encore la fin des temps. Beaucoup d’hommes et de femmes vont venir à un réel réveil. Tous ceux aujourd’hui qui se posent des questions existentielles qui se rendent compte que ce dans quoi ils ont investi peut s’effondrer en un jour vont chercher ce qui demeure. 

 […]

Cherchez Dieu.”

Bonne écoute!

Aisha

Au sujet de l'auteur

Aisha

Blogueuse, auteure de moncouplemesrelations.com et de faveurdivine.com, et fondatrice de CAP GRACE ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

4 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :