Finances Versets Bibliques

Le danger de se porter garant pour une dette

Ecrit par Aisha B.

La Bible est pleine de paroles de sagesse sur tous les sujets qui touchent à notre vie et en particulier sur le sujet des finances.

Récemment, j’ai écouté l’histoire d’une connaissance qui s’est portée garante pour la dette d’une dame, à hauteur de quelques millions. Cette femme, dans le besoin urgent d’argent, paraissait digne confiance et avait humblement promis, de rembourser le moment venu. Sauf que quelques mois après avoir eu l’argent, elle a retourné sa veste et a décidé de ne pas rembourser. Elle a disparu avec les millions. Résultat, on s’est retourné vers ma connaissance en lui disant : « Puisqu’elle n’a pas payé et que tu t’es portée garante, rembourse le crédit. »

Le problème, c’est que cette connaissance n’a pas les moyens financiers pour gérer la situation. Elle n’est pas en mesure de payer. La dette est sur sa tête, et les intérêts horriblement élevés de cette dette vont bientôt commencer à courir… plongeant cette connaissance déjà endettée dans un cycle de pauvreté dont elle aura du mal à se sortir.

Cette histoire m’a révoltée et m’a poussée à m’interroger sur ce que notre Dieu dit au sujet du cautionnement ou du fait de se porter garant pour autrui.

Dieu parle sur ce genre de choses et donne des instructions claires. Mais nous ne lisons pas nos bibles. Et quand bien même nous lisons nos bibles, nous raisonnons avec Dieu et nous rebellons contre Ses principes, choisissant souvent de faire qui nous semble bon, de suivre nos coutumes et traditions ou encore de nous fier à l’opinion des gens autour de nous.

C’est insensé d’agir de la sorte.

Dieu veut notre bien et nous donne des principes à suivre. Mais nous faisons ce que nous voulons. Ce qui nous met bien souvent dans des situations difficiles!

Voyons ce que Dieu nous enseigne dans la Bible sur le fait de se porter garant ou de s’engager pour les dettes d’autrui.

Versets bibliques sur le fait de se porter garant pour une dette

Proverbes 6 :1-5 – Mon fils, si tu as cautionné ton prochain, Si tu t’es engagé pour autrui, Si tu es enlacé par les paroles de ta bouche, Si tu es pris par les paroles de ta bouche, Fais donc ceci, mon fils, dégage-toi, Puisque tu es tombé au pouvoir de ton prochain; Va, prosterne-toi, et fais des instances auprès de lui; Ne donne ni sommeil à tes yeux, Ni assoupissement à tes paupières; Dégage-toi comme la gazelle de la main du chasseur, Comme l’oiseau de la main de l’oiseleur.

Proverbes 11:15 – Celui qui se porte garant pour autrui se retrouvera en mauvaise posture, mais celui qui déteste les engagements est en sécurité.

Proverbes 17:18 – L’homme dépourvu de bon sens prend des engagements, il se porte garant pour son prochain.

Proverbes 22:26,27 – Ne sois pas parmi ceux qui prennent des engagements, parmi ceux qui cautionnent pour des dettes; Si tu n’as pas de quoi payer, pourquoi voudrais-tu qu’on enlève ton lit de dessous toi?

Se porter garant pour la dette d’une personne c’est entrer dans un lien ou se lier soi-même. Chaque somme pour laquelle on s’engage en se portant garant est une dette.

Se porter garant pour la dette d’un autre, ce n’est pas seulement donner une parole, c’est prendre un engagement, une vraie dette. Dieu ne veut pas qu’on ait des dettes. On se met quelque part à la merci de cette personne de laquelle on s’est porté garant. Le Seigneur nous dit que c’est un manque d’intelligence. (Prov 17 :18)

Ne soyons pas parmi ceux qui cautionnent pour des dettes.

Que Dieu nous accorde Sa grâce!


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Rejoignez-moi sur Facebook | Twitter | Youtube | Google+

Partager, c'est aimer
  • 88
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    88
    Partages

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, entrepreneuse, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

19 Commentaires

  • Bonjour Pasteur Aisha, moi ce Fr John et Merci Beaucoup pour vos articles qui sont souvent les réponses à mes prière.
    J’ai une grande préoccupation à propos des finances et le ministère. Dans mon pays RDC, c’est un grand défis où les hommes doivent travaillé et en même temps ils ont des difficultés à remplir leur ministère qui est leur passion. Est ce que Dieu nous destine à lui rendre ministère avec des matériels ou avec un impact vraiment pas dans le quotidien. Nous avons l’Évangile, la puissance de Dieu mais l’impact est tellement faible qu’on se le demande et plus dans les finance et on finit par nous engagé à autrui.

  • Merci Aïcha pour ce message. cependant que faire lorsqu’il s’agit de votre epoux(se) qui s’est mis(e) dans des telles problèmes?
    Devrais-je l’abandonner?

    • Non Leonce. Plutôt le soutenir et voir ensemble comment gérer la situation et vous mettre d’accord sur comment gérer ce type d’engagement à l’avenir.

  • Bonjour Aïcha,
    J’ai laissé un commentaire récemment, mais il me semble nécessaire de rajouter ces références.
    L’argent est la source de bien des maux; c’est même pour certains de l’idolâtrie.
    Que Dieu bénisse son peuple.

    Deutéronome 15:7 S’il y a chez toi quelque indigent d’entre tes frères, dans l’une de tes portes, au pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, tu n’endurciras point ton coeur et tu ne fermeras point ta main devant ton frère indigent.
    Deutéronome 15:10 Donne-lui, et que ton coeur ne lui donne point à regret ; car, à cause de cela, l’Éternel, ton Dieu, te bénira dans tous tes travaux et dans toutes tes entreprises.
    Deutéronome 15:11 Il y aura toujours des indigents dans le pays ; c’est pourquoi je te donne ce commandement: Tu ouvriras ta main à ton frère, au pauvre et à l’indigent dans ton pays.
    Deutéronome 15:15 Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d’Égypte, et que l’Éternel, ton Dieu, t’a racheté ; c’est pourquoi je te donne aujourd’hui ce commandement.
    Deutéronome 23:19 Tu n’exigeras de ton frère aucun intérêt ni pour argent, ni pour vivres, ni pour rien de ce qui se prête à intérêt.
    Ps 37;25… je n’ai point vu le juste abandonné, Ni sa postérité mendiant son pain. 26 Toujours il est compatissant, et il prête ; Et sa postérité est bénie.
    Psaumes 112:5 Heureux l’homme qui exerce la miséricorde et qui prête. Qui règle ses actions d’après la justice.
    Proverbes 19:17 Celui qui a pitié du pauvre prête à l’Éternel, Qui lui rendra selon son oeuvre.
    Ezéchiel 18:8 […]qui ne prête pas à intérêt et ne tire point d’usure, qui détourne sa main de l’iniquité et juge selon la vérité entre un homme et un autre, [ ….]13 S’il prête à intérêt et tire une usure, ce fils-là vivrait ! Il ne vivra pas ; il a commis toutes ces abominations ; qu’il meure ! que son sang retombe sur lui !
    Matthieu
    Matthieu 5:42 Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi.
    Luc 6:30 Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s’en empare.

    • Merci pour ces versets!
      Donner libéralement et généreusement quand on a de quoi donner, c’est bien. C’est le coeur de Dieu. C’est la volonté de Dieu. Et je le pratique personnellement chaque fois que j’en ai l’occasion et les moyens, avec joie.

      Ce dont je parle dans cet article, c’est “cautionner pour des dettes”.

      Ce n’est pas le même sujet. Prendre des dettes, même pour aider les gens ou se porter garant pour une dette, c’est s’exposer à des tourments inutiles… à éviter. Voilà le point de mon message.
      Soyez béni

  • Je Remecie le Seigneur et je te remercie pour les versets bibliques qui nous met en garde au sujet de s’engager financièrement pour quelqu’un.Gloire à Dieu!

  • Ta “connaissance” a été bien sotte en la matière ! Comment peut-on être aussi incrédule ?

    Mais, que dites-vous Aisha des dettes hypothécaires ? Des dettes d’études etc… ? Ce n’est pas la même chose non ? Puisqu’on nous a déjà payé un montant pour le retourner avec intérêts…

    • Les dettes, c’est contraire à la volonté de Dieu pour nous vies. Ce sont des fardeaux que Dieu voudrait nous éviter.

      Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi. (Romains 13:8)

      Le riche domine sur les pauvres, et celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête. (Proverbes 22:7)

  • Se porter garant, c’est se mettre des liens et se rendre esclave de quiconque… Dieu nous a rendu la liberté et c’est tellement bon de vivre libre. De plus, qui connaît vraiment le coeur et la vraie nature de la personne cautionnée ? Dieu, uniquement Dieu. Une personne, de surcroît chrétienne, m’a demandée de le cautionner pour une grande école et, vivant pleinement Notre Papa, je lui ai demandé s’il voulait me mettre en faute vis à vis de Dieu d’une part et,ensuite, je lui ai suggéré : si tu as besoin d’un garant, tourne toi vers Dieu qui t’apportera la solution… A toute personne qui demande quelque chose que je ne puis donner, je rétorque simplement : demande à Dieu. Il est Notre Père et Il te donnera si cela est de sa volonté. Gloire à Dieu qui protège grandement ses enfants et qui rend libre, totalement libre ! Amen

  • Bonjour jai parcouru avec beaucoup dinteret cet article et je men rejouis je profite pour vs dire merci pour tous les precedents articles qui nous enrichis que Dieu vous comble de ses graces. Par contre je suis reste sur ma fin parceque la meditation de se degager de la dette na pas ete sufisament releve ds votre meditation pour venir en aide a votre connaissance et a tout ceux qui sont ds le cas que Dieu vous aide

  • Bonjour Aisha,

    Merci pour m’avoir permis de lire et discerner ces passages biblique sur le cautionnement (se porter garant). J’avoue honnêtement que je prends véritablement conscience de cet acte après avoir subit quelques préjudices liés a ce phénomène. Sauf que parfois nous ne mesurons pas véritablement le danger de se porter garant face a une situation créer par autrui quand bien même que nous sommes disposé a aider avec bonne foi. Évaluons nous le risque souvent ? n’oublions pas que la nature de l’Homme est changeante. Alors prenons garde. Encore Merci Aisha pour ce travail inlassable qui sans doute éveil la conscience de plus d’une personne.

  • Bonjour, le cas que tu cites est particulier. La personne qui se porte garante doit se savoir en mesure d’assumer son engagement; sinon, effectivement, c’est folie. Il ne faut toutefois pas en faire un “dogme” et prétexter ces versets pour fermer son coeur. La sagesse et L’Amour doivent inspirer nos comportements, comme Jésus l’enseigne. Dieu bénisse son peuple.

    • Je suis d’accord avec vous Roland. Il ne s’agit pas de fermer son coeur aux autres, mais d’agir avec discernement et sagesse; ayant pleinement conscience des responsabilités qui s’attachent aux engagements que nous prenons.

      Si le Seigneur nous avertit sur ce sujet, c’est bien parce que beaucoup ne sont pas conscients des conséquences attachées au fait de se porter garant… finissent par tomber dans des situations compliquées qu’ils auraient pu éviter

  • Bonjour Aisha,

    Je me suis porté garante pour un prêt que mes parents ont dû faire (je précise que nous sommes très attaché les uns aux autres ). Je pense que dans tel cas, il y a exception, non? Merci de m’éclairer chère soeur, car je crains notre Dieu et je ne veut pas faire des choses contraire à sa Parole. merci

    • Il faut aider oui… mais en toute sagesse! Aider, tout en restant dans le cadre que la Parole de Dieu nous fixe!

      Se porter garant d’une personne, c’est s’endetter. L’endettement, c’est contraire à la volonté de Dieu pour nous car celui qui emprunte est esclave de celui qui prête. (Proverbes 22:7)

      Il faut entendre Dieu dans chaque circonstance, agir sur Sa parole, et éviter de prendre des décisions sur la base nos sentiments ou de notre désir de plaire aux hommes.

%d blogueurs aiment cette page :