Encouragement

Marcher par l’Esprit, c’est marcher dans la liberté

Ecrit par Aisha B.

Ce matin, j’ai à cœur de partager ce message à quelqu’un qui est né de nouveau mais qui lutte avec sa chair ; qui a du mal à se libérer de péchés chroniques comme la fornication, la masturbation, l’addiction aux jeux, la calomnie, la jalousie, la violence… J’ai à cœur de parler à quelqu’un qui en a juste marre de tomber.

Voici le message que j’ai pour toi ce matin mon frère / ma sœur.

Tu commenceras à expérimenter une plus grande dimension de liberté en toi, à partir du moment où tu reconnaîtras le ministère de Libérateur du Saint-Esprit en toi et commencera à déclarer la liberté dans tous les domaines de ta vie.

Avant, nous étions esclaves de Satan. Esclaves de nos passions, de la chair. Esclaves du mensonge, esclaves de la calomnie, esclaves de la violence… Mais l’arrivée du Saint-Esprit dans nos vies a sonné l’heure de la liberté. La liberté d’adorer. La liberté de connecter avec Dieu, de Le suivre… Amen?

Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. (2 Corinthiens 3 :17)

En effet, c’est le Saint-Esprit qui nous permet de bénéficier de cette pleine liberté que le Seigneur Jésus nous a acquise à la croix et qui fait de nous des porteurs de bonne nouvelle, des libérateurs !

Ce péché est plus fort que moi…

J’entends souvent certaines personnes dire : « ce péché est plus fort que moi… »

Dans un sens, c’est vrai. S’il nous était possible de résister au péché par nos propres forces, la croix n’aurait pas été nécessaire et le Saint-Esprit n’aurait pas eu besoin de venir.

Mais la vérité, c’est qu’une fois que nous avons reçu Jésus dans notre vie, nous avons été établis parmi les vainqueurs et le péché ne peut plus régner sur nous.

Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. (Romains 6 :14)

Alors bien-aimé, si tu es né de nouveau, dire ou penser qu’un péché est plus fort que toi, c’est comme nier la puissance du sang de Jésus, et le ministère de libération du Saint-Esprit… En fait, tu as du mal à expérimenter la liberté de ces péchés chroniques, parce que tu as du mal à reconnaître et à croire que le sang de Jésus t’a vraiment libéré, que le Saint-Esprit est Celui qui amène à manifestation cette liberté dans ta vie de tous les jours et que Sa présence en toi te garantit la liberté dans tous les domaines de ta vie. C’est le mépris de la personne et du ministère du Saint-Esprit qui te maintient dans l’esclavage du péché.

Ce dont tu as besoin pour marcher dans la victoire sans effort, c’est de cultiver l’habitude d’honorer Jésus-Christ et son œuvre achevée à la croix ; et d’honorer le Saint-Esprit, c’est-à-dire de reconnaître et valoriser Sa présence et ce qu’Il a pour toi.

Honorer le Saint-Esprit, c’est se soumettre à Son ministère en nous. Dans ce cas précis, c’est reconnaître qu’Il est notre Libérateur, accepter Son ministère en nous et refuser désormais de continuer à vivre dans le péché.

Comment accepter le ministère du Saint-Esprit en toi ?

Eh bien fais simplement une déclaration comme celle-ci : Seigneur Jésus, merci d’avoir donné Ta vie pour moi à la croix. Merci de m’avoir libéré de l’emprise du péché par Ton sang. Saint-Esprit, je reconnais que tu es mon libérateur. Je crois que Tu vis en moi. Je crois que là où Tu demeures, là se trouve la liberté. J’accepte cette vérité et je crois que désormais, le péché ne peut plus avoir de pouvoir sur ma vie. Je déclare et décrète donc que je ne serai plus impuissant face au péché. Désormais, je renonce au péché, je renonce à ________ (remplacer par le péché chronique). Je prends la décision aujourd’hui de livrer mon corps à Dieu, comme un instrument de justice. A partir d’aujourd’hui, je suis libre de ________. Merci Saint-Esprit. Au nom de Jésus ! Amen

Que la grâce de Dieu abonde dans ta vie, au nom de Jésus.

Bénédictions,


Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ! Rejoignez-moi sur Facebook | Twitter | Youtube | Google+ !

Partager, c'est aimer
  • 74
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    74
    Partages

Au sujet de l'auteur

Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-developer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

Laisser un commentaire

8 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :